Régénérer un couple

Combien de temps encore ?

"Combien de temps encore ... ?" chantait Serge Reggiani pour crier son amour de la vie, au moment où la sienne s'obscurcissait. Pour de très nombreux couples, une fois les premières années passées, le désir s'amoindrit, la sexualité devient une routine et s'espace. On prétexte alors qu'il s'agit du temps des enfants, ce qui justifierait l'atténuation du désir faisant oublier qu'un couple ne peut n'exister  que par rapport à eux. De plus, ce temps passe vite, et une fois les enfants partis, la "mission" étant accomplie, beaucoup de parents n'attendent plus que de devenir... grands parents. Finis les rêves érotiques, la sensualité, le sexe... pour conclure : "tout a un temps", ou bien "ce n'est plus de notre âge". Or, à force de ne plus raviver la sexualité, elle disparaît, ce qui se répercute dans tout l'organisme qui, évidemment, "prend un coup de vieux" .

De nos jours, pour échapper à ce mécanisme qui touchait nombre de leurs parents,  les jeunes couples se séparent dès que l'attrait réciproque diminue. Naturellement, ils avancent mille bons arguments pour éviter de donner le principal : leur vie sexuelle ne les statisfait plus, ils pensent ne plus rien avoir à découvrir l'un de l'autre. S'ils recherchent un(e) autre partenaire, ce n'est pas pour trouver mieux, quoi qu'ils puissent dire ; en changeant, ils pensent retrouver des sensations perdues, éprouver à nouveau du désir, se sentir pleinement vivre. L'esprit que le corps a pris en défaut, trouve toujours mille autres bonnes raisons pour justifier un nouveau choix... 

Combien de personnes seules ou en couples pensent qu'une fois 60 ans, voire moins, elles n'ont plus à avoir de sexualité ? Et dans un couple uni, quel que soit l'âge, n'arrive-t-il pas que lorsqu'un des partenaires manifeste quelque désir, l'autre, pour lui faire plaisir, ou simplement pour être tanquille accomplisse sans aucun enthousiasme un "devoir conjugal", en espérant que ça s'arrêtera bien vite. Cette expression n'est-elle pas suffisamment explicite ?

 

800px met asian wing 1

 

Pour entretenir une relation amoureuse, il est indispensable de la revigorer, de lui redonner force. Il existe évidemment bien des recettes : des "médicaments", herbes ou champignons miraculeux, des livres ou des films érotiques, des échanges sexuels avec d'autres partenaires ou couples, des expériences de soumission, de domination. Tout cela fonctionne - sinon cela n'existerait pas - mais le risque est grand de tomber, soit dans une addiction, soit dans une nouvelle lassitude.

Le tantrisme offre aux couples comme à ceux qui sont seuls, une possibilité tout à fait originale. Ceux qui viennent seuls profitent d'un moment de bien-être qui ne va pas au-delà. Ceux qui décident de venir en couple vont aussi se redécouvrir : revalorisant chaque partenaire, il permet à chacun de voir en l'autre mille choses, tant physiques que spirituelles qu'il ignorait. Pourquoi chercher alors ailleurs la nouveauté?  De plus, il existe une multitude de chemins tantriques que chacun peut suivre à son rythme, sans rien changer au reste de sa vie. Pour une fois, l'homme et la femme sont parfaitement égaux et peuvent éprouver un sentiment de fusion. Le plaisir est immédiatement ressenti, et c'est le meilleur encouragement, la récompense la plus facile. La sexualité s'enrichit car elle est renouvelée. Il n'y a plus de limite d'âge, ou de toute autre nature. Le bien-être est également spirituel et se répercute dans le reste de la vie. Alors combien de temps encore ? Beaucoup plus que ce que vous ne pourriez l'imaginer.

 

 

 

 

Ajouter un commentaire