Les conditions d'un vrai massage tantrique

 

L' ESPRIT D'UN MASSAGE

 

miniature indienne, la décontraction

Faites le tri

Il existe des centaines de propositions de massage, et le choix semble facile... mais il n'est pas aisé de s'y retrouver, entre des propositions uniquement sexuelles, et d'autres qui émanent de sectes. Dans un premier temps, sachez que si vous souffrez d'une douleur quelconque, d'un état dépressif ou de toute affection grave, vous devez vous adresser à un médecin ou à un kinésithérapeute. S'il ne s'agit que d'esthétique, adressez-vous... à une esthéticienne !

Sachez que la qualité a son prix. Un massage gratuit, ou quasiment gratuit est à éviter. Les massages naturistes impliquent que le masseur (plus souvent la masseuse) sont nus, ce que vous pouvez souhaiter ou non, sans que cela ne garantisse la qualité du massage ou implique un type de massage. Les images aguichantes de masseuses peu vêtues, les mots comme "finition, body body"... impliquent des massages sexuels dont le but unique est l'orgasme, le massage prenant alors fin. Cela n'a rien à voir avec le tantrisme.   

La personne qui masse

Il n'existe aucun diplôme officiel de "massage tantrique" ou de "massage ayurvédique", ce qui fait que chaque formateur peut délivrer "son" diplôme qui n'a de valeur que dans son cercle. Chaque masseur peut revendiquer des études, une formation, des attestations de stage, des rencontres... qui n'apportent en fait aucune garantie : qui peut juger d'un stage effectué en Inde, voire de "formations" de quelques jours ou de quelques semaines effectuées en France auprès de formateurs plus ou moins reconnus, même entre eux ? Il n'y a acuellement aucun gourou du tantrisme, et personne au monde ne détient une autorité absolue.

Le tantrisme ne dispose d'aucune école officielle : le savoir se transmet de maître à disciple et s'affine avec la pratique. Chacun doit l'adapter à sa personnalité, si bien qu'il n'existe pas deux massages tantriques identiques. De plus, chacun ressent un massage différemment. Le sérieux d'un massage pour qui ne s'y connaît pas, implique d'abord une salle, un centre ou un institut ayant pignon sur rue, et disposant d'une vraie salle dédiée au massage, avec du matériel adapté. Certains masseurs qui disposent d'une salle peuvent venir chez vous, mais un cadre adapté facilite grandement le massage. Ceux ou celles qui proposent, en France, de se déplacer dans une chambre d'hôtel proposent des prestations qui n'ont de tantriques que le nom.

L'idéal spirituel est de mêler les énergies masculines et féminines, un homme massant une femme, ou inversement. Dans la pratique la plus simple, cela importe peu. Le massage en lui-même est suffisamment puissant pour faire circuler les énergies masculines et féminines que chaque être humain porte en lui. De plus, la personne massée ferme quasiment toujours les yeux, et il est aussi possible de lui fournir un bandeau. Impossible alors pour elle de savoir qui la masse ! Pour une pratique avancée ou un stage la complémentarité homme/femme devient indispensable. Mais n'est-il pas curieux de constater, dans des sociétés qui se veulent égalitaristes, qu'une femme peut sans aucun problème masser un homme ou une autre femme, alors que l'inverse est loin d'être aussi facilement accepté ?  

Le respect

Le tantrisme ne juge pas les êtres humains, et s'adresse à tous, quel que soit leur âge ou leur apparence physique. Pour le masseur, votre corps, quels que soient ses qualités ou ses défauts est respecté dans le cadre d'un "travail", non d'un désir sexuel. Il est là pour vous, non pour lui. Cela justifie l'argent qui vous est demandé. Cette rémunération évite toute confusion : vous n'avez rien d'autre à donner, et rien à attendre de plus qu'un massage. Cela n'a donc rien à voir avec l'amour, et par conséquent n'interfère en aucune manière avec les sentiments que vous pouvez éprouver par ailleurs. Vous pourrez ainsi pleinement vous relaxer pour ne vous concentrer que sur les sensations que vous éprouvez.

Les trois consentements

La question primordiale est de savoir ce que vous cherchez et ce que vous acceptez. Un véritable massage tantrique demande trois consentements  :

Le premier est celui de la nudité. Il s'agit de la première liberté, celle du nouveau-né. Le massage tantrique est un massage tout en douceur, un massage du toucher, du contact. Plus il y aura d'obstacles entre votre peau et la main du masseur, et moins vous ressentirez de choses. Toute ceinture, élastique, ficelle, bijou... gêne les mouvements amples qui vont des pieds à la tête, et par conséquent perturbe la fluidité des mouvements, la circulation de l'énergie. Pensez toujours que le masseur n'est pas là pour contempler ou critiquer votre corps, mais pour le masser.

Le deuxième consentement est d'accepter le massage des zones érogènes. Si cela vous bloque, optez pour un massage ayurvédique, mais ne vous attendez pas à en retirer autant de bienfaits. En effet, les zones érogènes sont celles qui génèrent le plus de plaisir et d'énergie. Cela peut provoquer un orgasme, sans que cela ne soit une malédiction. Dans tous les cas, le but du massage est de faire rayonner l'énergie de ces zones dans l'ensemble du corps, jusqu'au cerveau qui, naturellement, "commande" tout. Sachez toutefois que vous pouvez toujours, avant tout massage, définir vos limites, voire au cours du massage, interrompre certains gestes. Il s'agit de votre liberté, non de celle du masseur.

Le troisième est l'acceptation du bien-être créé par le massage. Trop souvent, à la suite de premières expériences, des remords, un sentiment de culpabilité, voire un déni en gâchent les prolongements. Tout au contraire, considérez-le comme un épanouissement, qui vous libère de tabous qui empoisonnent votre vie : vous n'avez rien fait de mal. C'est votre cerveau, formaté par des années d'éducation familiale et sociale qui, voulant à tout prix régenter votre corps, cherche à nier ce moment d'abandon où il en a perdu le contrôle. Repensez à ces moments de bonheur, et forcez-le à les accepter. Il s'y fera vite...

Si vous ne recherchez qu'un plaisir sexuel, vous trouverez des lieux et des moyens mieux adaptés qui n'ont rien à voir avec un vrai massage tantrique. N'ayez pas non plus d'attente démesurée : il est bien peu probable qu'un premier massage vous fasse immédiatement connaître l'extase -voire les extases à répétition- que vantent certaines publicités. Cela demande du temps, de l'apprentissage, et parfois ne reste qu'un but. Mais cette extase peut aussi se produire inopinément. De toute manière, vous devez profiter d'un moment précieux ; vivez-le au présent, sans attente.  Et c'est déjà beaucoup.