GLOSSAIRE

 

Très souvent, le tantrisme emploie des mots qui ne sont pas habituels, et que l'on fait tout aussi souvent semblant de comprendre pour ne pas interrompre celui qui parle... ou pour ne pas passer pour un néophyte. Beaucoup de mots sont issus du sanscrit, une ancienne langue indienne encore utilisée dans le domaine sacré. Cette langue donne donc également des très nombreuses expressions utilisées dans les rites. Sa transcription en français peut présenter diverses orthographes ; les définitions ci-dessous sont forcément sommaires, voire simplistes, dans un souci de clarté.

 

800px met asian wing

 

Andro (1941-2019) maître du neotantra qu'il a introduit en Europe. Il a créé une "école", des exercices, des méditations, des massages, dont s'inpirent de très nombreux tantrikas, Il a fondé à Berlin le centre Diamond Lotus.

Ayyurveda : médecine traditionnelle indienne vieille de milliers d'années. Parmi les pratiques de soins, les massages ayurvédikques visent à rétablir l'harmonie du corps et à en coper l'énergie

Cachemirien : au sens propre "originaire du Cachemire", le massage cachemirien est une variante du massage tantrique ; il s'effectue au sol

Chakra : centre énergétique. En général on en reconnaît sept principaux, mais il en existe de très nombreux autres ; les diverses traditions divergent quant à leur nombre.

1- muladhara chakra , le chakra racine, se situe à la base de la colonne vertébrale au niveau du coccyx ou du périnée.
2- swadhisthana chakra, le chakra sacré, au niveau du bas-ventre.
3- manipura chakra le chakra solaire, au niveau du plexus solaire.
4- anahata chakra le chakra du coeur, au centre de la poitrine.
5- vishuddhi chakra le chakra de la gorge, à la base du cou.
6- ajna chakra, le chakra du front, entre les deux sourcils (le "troisième oeil").
7- sahasrara chakra, le chakra couronne, se trouve au sommet du crâne.

Deva, devi : divinité qui au féminin désigne spécifiquement une déesse ; devi" désigne également une maîtresse tantrique.

Kundalini : énergie spirituelle qui se trouve à la base de la colonne vertébrale, aun. niveau du périnée.

Lingam : le sexe masculin

Maithuna : union amoureuse ; ce mot désigne également la pratique du sexe tantrique

Nadis : les canaux par lesquels circulent l'énergie (prana) . Selon les traditions, il y en aurait 35 000 ou 72000. 

Namaste : salutation que l'on développe souvent en "Je salue la divinité qui se trouve en toi"

Neotantra :  adaptation moderne du tantrisme, qu'il a adapté aux sociétés occidentales contemporaines ; il prône la libération de tous les tabous, et propose une alternative aux philosophies matérialistes.

Om Shanti : "om" ou "aum" représente la vibration primitive, le son originel.  "Shanti" signifie "Paix". Cela pourrait se traduire par "que la paix soit avec toi"

Osho : (1931-1990) né en Inde, il a également vécu aux Etats Unis, rassemblant autour de lui de fervents adeptes. Il est considéré  comme  le maître du néotantrisme. Ill est vénéré comme un gourou, même si luui même et surtout certains de ses disciples ont sucité des controverses.

Prana : l'énérgie, qui anime l'univers, et par conséquent, l'homme.

Shakti : divinité qui incarne la puissance féminine.

Structure : un mot qui se veut savant pour remplacer "exercice".

Tantra : voie à la fois spirituelle et matérielle qui propose, par la méditation, les massages et d'autres przatiques, de meytttre l'homme en harmoinbie avec l'univers, de le libérer de ses entraves, et de le mener vers une libération. spirituelle.

Tantrika : adepte du tantra

Yab Yum : (position de la lune et du soleil) l'homme et la femme sont assis enlacés, la femme sur l'homme. 

Yoga : une voie de libération qui peut appartenir au tantra.  Le yoga se concentre sur l'intérieur de l'être, le tantra, l'extérieur.

Yogi : personne prtiquantble yoga ; à l'origine, ascète

Yoni : le sexe féminin